Fondation BARDON


En 2012, la sensibilité écologique et sociétale des dirigeants amène le Groupe BARDON à créer la


OBJECTIFS DE LA FONDATION BARDON

La Fondation BARDON a pour vocation d’intervenir en France et à l’étranger. Sa volonté est de soutenir ou développer des actions destinées à agir en faveur de l’environnement ainsi que des projets de tout type, lié à l’acte de construire, pour des populations en situations de pauvreté ou de dénuement extrême.

Aujourd’hui, la Fondation est sous l’égide de la Fondation de France.

PRINCIPES D’ INTERVENTION DE LA FONDATION BARDON

La FONDATION BARDON est à l’écoute de l’ensemble des porteurs de projets à valeur humanitaire, qui s’inscriront dans une logique de développement pérenne, avec un impact économique et social positif pour leur environnement.

Suite à la réception des différents dossiers de présentation, ses membres se réunissent pour la sélection des projets. Une attention particulière est portée aux projets se développant avec un principe de prise d’autonomie des bénéficiaires.

4 à 5 projets sont ainsi retenus chaque année à fin d’appuyer des actions d’intérêt général en adéquation avec les valeurs de la FONDATION BARDON.

LES DONATIONS

Dans ses actions, LA FONDATION BARDON est soutenue par le Groupe BARDON et différents partenaires. Vous pouvez, vous aussi, participer à cette formidable aventure humaine au travers de dons.

Dans le cadre du don, la fondation est éligible au système de défiscalisation des 60% qui lui sont versés. CONTACTEZ NOUS!


LES PROJETS

Centre de formation avicole d’Antsirabe à Madagascar avec l'association ESPOIRS D’ENFANTS (ONG)

OBJECTIFS : 

-donner les connaissances nécessaires pour développer une activité rémunératrice basée sur l’élevage avicole

- Donner un coup de pouce à l’économie locale en engageant des artisans de la zone

Espoirs d’Enfants a souhaité construire un centre de formation théorique et pratique en aviculture. L’objectif de ce projet est d’apporter un outil aux familles d’Antsirabe, leur permettant de se former à l’élevage de poules pondeuses, la gestion et la commercialisation d’œufs. Le projet permettra d’améliorer leurs revenus et leur alimentation.

Le centre avicole construit en 2017 se compose de plusieurs bâtiments dont 1 grand bâtiment d’élevage, des vestiaires/douches, abris pour les familles, stockage des locaux de formation. Le fondation BARDON a soutenu la création d’un 2éme bâtiment d’élevage.
(Livraison 2019)

https://espoirsdenfants.org/le-centre-de-formation-avicole-dantsirabe-dans-sa-phase-finale/

https://espoirsdenfants.org/la-construction-du-2eme-batiment-delevage-sur-le-centre-dantsirabe-a-debute/


Habitat regroupé pour jeunes adultes en situation de handicap intellectuel modéré et/ou psychique à Rennes avec l'association Agir

OBJECTIFS :

- proposer une alternative à l’hébergement au domicile parental ou au foyer spécialisé, dans un cadre de vie convivial et permettant d’accroître l’autonomie, correspondant aux attentes de jeunes adultes âgés de 20 à 35 ans, qui pour la plupart d’entre eux travaillent à temps partiel dans les ESAT.

Le projet consiste en un habitat regroupé de 6 appartements T2 de 40 m2 environ, et d’espaces communs annexes (cuisine, salle à manger et salon collectif, buanderie, bureau, sanitaires) en cours de réalisation à Rennes, quartier de Villejean-Beauregard, à destination de jeunes adultes âgés de 20 à 35 ans, motivé pour avoir une vie indépendante du milieu familial, mais n’étant pas suffisamment autonomes pour vivre seuls en permanence en milieu ordinaire.

Ils seront accompagnés et aidés pour le quotidien suivant leurs besoins et leurs demandes. Le lieu d’implantation permettra un accès facile aux transports en commun, à leur lieu d’activité et aux commerces et services de proximité.

La construction a été assurée par un bailleur social, la FONDATION BARDON a soutenue le projet pour l’équipement des espaces communs.

La livraison de ce projet est prévue pour le 4e trimestre 2019.

https://www.agir-rennes.fr/

https://www.agir-rennes.fr/nos-actions-1


Construction et l'équipement d'un nouveau bâtiment pour une Ludothèque dans la ville de KANTALE, District de TRINCOMALEE au SRI LANKA (2019) avec l’association CIELO (ONG de Coopération Internationale pour les Equilibres Locaux)

OBJECTIFS :

- Améliorer les conditions d’accueil et de pratique ludique au sein de la ludothèque et donner un coup de pouce à l’économie locale, favoriser les échanges, le lien familial et social et renforce les capacités et les connaissances des joueurs

- Donner un coup de pouce à l’économie locale en engageant des artisans de la zone               

Au Sri Lanka, CIELO collabore depuis 2016 avec l’association sri-lankaise RECDO. En 2017, après avoir créé 61 ludothèques dans divers pays, CIELO ouvre dans la ville de KANTALE sa première ludothèque en Asie. Après 2 années d’existence, l’établissement est victime de sa forte fréquentation (plus de 3046 bénéficiaires) et devient exiguë an accueillant des classes.

Le projet consiste à construire un nouveau bâtiment pour la ludothèque sur le terrain acheté récemment par RECDO dans un quartier plus calme et l’équiper de nouveaux jeux.

Pour sa réalisation, le projet fera appel au savoir-faire d’artisans locaux. Le chantier se déroulera de janvier 2020 à septembre 2020.

https://associationcielo.org/projets/sri-lanka/


Construction d’un nouveau foyer pour les enfants du village de HILONG en BIRMANIE avec l’association ENFANTS DU MEKONG (2019)

OBJECTIFS :

- amélioration de l’enseignement dans un pays où le système scolaire est défaillant.

- Offrir de bonnes conditions de vie et d’étude aux enfants du foyer.

- Aide à une minorité ethnique dont l’isolement accentue le manque d’intérêt du gouvernement et des autres ONG.

- Lutter contre la déscolarisation.

- Donner un coup de pouce à l’économie locale en engageant des artisans de la zone

 Le projet concerne la de construction d’un foyer d’accueil pour 60 enfants et d’un bâtiment de sanitaires-douches.

Le Foyer est composé d’un rez de chaussée accueillant des salles d’études et d’un étage avec une salle de vie commune séparant les dortoirs filles et garçons.   Des panneaux solaires ont été installés pour un apport en électricité.

Le bâtiment de sanitaires participe à l’amélioration des conditions d’hygiène avec un raccordement à l’eau et la mise en place d’une fosse septique.

 La cuisine et le réfectoire pour les enfants ont également été réaménagés.

Ayant une forte valeur communautaire, ce projet à vu la participation des ouvriers et habitants du village ainsi que des villages voisins ;

Livraison et ouverture aux bénéficiaires en septembre 2019.

https://www.enfantsdumekong.com/fondation-bardon/


Construction et équipement de 3 classes supplémentaires dans l’école élémentaire publique de DEGOUE, arrondissement de DJËGBADJI, Département de l’Atlantique au BENIN avec l’association CIELO (ONG de Coopération Internationale pour les Equilibres Locaux)

OBJECTIFS :

- Amélioration des conditions d’enseignement

- Donner un coup de pouce à l’économie locale en engageant des artisans de la zone

Le projet concerne la construction d’un bâtiment pour 3 salles de classes supplémentaires dans une école élémentaire publique de la circonscription de OUIDAH accueillant 240 élèves dans 3 salles de classes existantes. Le bâtiment est conçu suivant les normes imposées par le Ministère des enseignements primaires de l’Etat béninois. 

Les travaux se sont déroulés pendant un peu plus de 4 mois, février à juin 2018, pour que le bâtiment soit disponible pour la rentrée scolaire en octobre 2018. 

Projet a vu la participation d’entreprises locales, de bénévoles et des instituteurs. Le projet bénéficie de 3 autres équipements créées par CIELO : une borne fontaine pour l’accès à l’eau potable, un jardin maraicher entretenus par les élèves, 4 cabines de toilettes.

https://associationcielo.org/projets/benin/


Renforcement d’une ludothèque de quartier comme moyen de divertissement et d’apprentissage des enfants et des jeunes défavorisés, Commune de YEUMBEUL Nord, Banlieue de DAKAR au SENEGAL avec l’association CIELO (ONG de Coopération Internationale pour les Equilibres Locaux)

La ludothèque sur laquelle porte le projet a été ouverte dans le Centre polyvalent d’Aïnoumady 6 en mars 2009 par CIELO et a fonctionné jusqu’ en 2015, date à la quelle elle a été mise en sommeil suite à la démission de la gérante pour des raisons de santé. La salle où fonctionnait la ludothèque a été occupée par les activités de formation professionnelle en coupe-couture organisées par le Centre polyvalent pour les jeunes filles du quartier.  La ludothèque a bénéficié à 813 personnes et permettait l’éducation par le jeu et par le livre au travers de sa bibliothèque.

Le projet consiste à construire un espace pour accueillir de façon exclusive la ludothèque et la doter d’équipements et jeux supplémentaires. 

L’option qui a été choisie est celle d’une extension haut-au-dessus de la salle qui accueille actuellement la bibliothèque (80 m² de superficie), de façon à conserver la cour pour les réunions du centre polyvalent et les activités de plein air. La ludothèque s’installera à terme dans la pièce du rdc, pour faciliter le lien avec les activités ludiques de plein-air, et la bibliothèque sera réinstallée dans la nouvelle pièce construite à l’étage.

Un programme d’élevage de poules pondeuses et de vente d’œufs permet à la ludothèque de couvrir l’ensemble de ses frais de fonctionnement.

https://associationcielo.org/projets/senegal/


Réhabilitation de l’école Ouled Abbou, Province de Nouaceur à CASABLANCA, au MAROC, avec l’association Enfance Maghreb Avenir (EMA) - 2015

Le projet concerne la réhabilitation d’une école se situant dans la périphérie de Casablanca, dans une zone où les nouvelles populations arrivantes s’installent en espérant trouver une vie meilleure. Malheureusement, ces zones sont touchées par un fort taux de chômage, un manque d’infrastructures d’accueil et engendre des douars (bidonvilles en construction informelles). 

L’école dispose de 13 classes, 1 bâtiment de direction,1 bâtiment périscolaire, 1 cantine et des sanitaires. Elle accueille 656 élèves et une équipe pédagogique de 19 personnes.

Le projet consiste à construire, après destruction de plusieurs bâtiments existants amiantés et en mauvais état, 7 nouvelles classes aux normes, de nouveaux sanitaires et un système d’assainissement par fosse septique.

Le projet à vu la participation de parents d’élèves, de professeurs, de la collectivité et d’entreprises locales.

http://www.enfance-maghreb-avenir.com/lm/ouled-abbou/


CONSTRUCTION D’UNE ECOLE PRIMAIRE A ARAK THNOAT, Kampong Cham Province, au CAMBODGE avec l’association PSE (Pour un Sourire d’Enfant)

OBJECTIF :

- Donner accès à l’école aux enfants déscolarisés en milieu rural

- Réduire le taux d’abandons scolaires sur la commune d’Arak Thnoat (province de Kampong Cham), avec la construction de salles de classe supplémentaires

-donner accès à l’eau potable

-Donner un coup de pouce à l’économie locale en engageant des artisans de la zone

Le projet concerne la construction d’une école primaire, de 5 toilettes et d’un puit pour l’accès à l’eau potable dans le Village 10, commune d’Arak Thnoat.

Le projet prévoit la création de 5 salles de classes, 1 bibliothèque, 1 bureau enseignant servant de chambre d’appoint, un mur d’enceinte et un portail. Il est conçu de manière à pouvoir accueillir des personnes en situation de handicap.

Le projet a vu le jour grâce à la mobilisation de des autorités locales (donation du terrain), de familles du village, des autorités militaires et d’ONG.

L’école sera dirigée par un Comité local, composé de représentants des différents acteurs de l’éducation :  les représentants du Ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports de la province, le chef de commune, ainsi que les représentants des familles et de la communauté.  L’école a été inaugurée en janvier 2017. Elle bénéficiera à 340 enfants de primaire et maternelle, jusque là scolarisés dans de très mauvaises conditions (classes surpeuplées, cours sous des abris de fortune à l’air libre) ou bien déscolarisés.

https://www.pse.ong/


Agrandissement et diversification d’une ludothèque de quartier, en faveur de l’éducation d’enfants et de familles défavorisés et majoritairement d’origine amérindienne en Bolivie   avec l’association CIELO (ONG de Coopération Internationale pour les Equilibres Locaux)

OBJECTIFS :

- Aider à la pérennité de l’une des meilleures ludothèques du réseau CIELO

- Améliorer les conditions d’accueil et de confort des usagers dans la ludothèque

- Augmenter les ressources financières propres de la ludothèque en vue de son autonomie

- Etendre l’offre éducative de la ludothèque vers le conte, le sport et le cinéma

- Donner un coup de pouce à l’économie locale en engageant des artisans de la zone

L’association CIELO a ouvert une ludothèque en 2001, qui a bénéficié à 5088 personnes, dans le quartier « Villa Exaltación » de la ville d’El Alto. Elle a fonctionné plusieurs années dans un bâtiment généreusement prêté par le comité de quartier mais trop petit.

Le projet consiste à agrandir la ludothèque « La casita » d’El Alto, qui passe de 32m² à 60m², de lui donner une entrée indépendante et la doter de nouveaux jeux et équipements. Le nouveau bâtiment inclut un petit magasin de stockage de matériel et des toilettes et continue d’accueillir une salle pour le dispensaire local avec son entrée également indépendante. L’extension de la ludothèque lui permet d’accueillir de nouvelles activités éducatives.

La livraison du projet a eu lieu en septembre 2016.

http://associationcielo.org/projets/bolivie/


Reconstruction et équipement d’une école maternelle Bourg d’AЇDO, commune d’OUIDAH, Département de l’ATLANTIQUE au BENIN avec l’association CIELO (ONG de Coopération Internationale pour les Equilibres Locaux)

OBJECTIFS :

- lutte contre le décrochage scolaire 

- Améliorer la sécurité des très jeunes élèves et réduire les risques de sinistre en construisant un nouveau bâtiment pour l’école maternelle répondant aux normes de l’Education nationale,

- Participer à l’amélioration de la formation pédagogique des enseignants béninois par des

Échanges de pratiques et d’expériences sur place avec une institutrice française

Le projet concerne la reconstruction de l’école maternelle du bourg d’Aïdo, sur la commune d’OUIDAH, qui a été entièrement détruite en 2012 par un incendie.

Après l’incident, l’école a continué à fonctionner dans une paillote construite en urgence en bois et en palmes, avec deux petites salles de classe au sol de sable. Les travaux de reconstruction permettront l’implantation au sein du groupe scolaire primaire de 2 modules construits en dur et accueillant chacun une classe. Les bénéficiaires directs du projet seront les 69 élèves actuels de l’école maternelle, les nouveaux inscrits à la rentrée scolaire 2015-2016 et les 3 enseignants béninois de cette école.

http://associationcielo.org/projets/benin/


Aménagement d' une MAM (Maison d' Assistantes Maternelles) à Combourtillé (35) en FRANCE avec l' association PAZAPA

OBJECTIFS :

- améliorer l' offre de garde pour enfant dans une commune rurale en Ile-Et-Vilaine

-aider à l' aboutissement du projet en participant à son financement

Le projet de MAM (Maison d’Assistantes Maternelles) est né de la forte demande en structure d’accueil pour enfant de bas âge dans la commune de Combourtillé (35) et ses alentours. Porté par 2 amies, toutes les 2 assistantes maternelles, et soutenu par la municipalité, la MAM PAZAPA a ouvert ses portes en juin 2015, après 1 ans de gestation et quelques travaux.

Une maison équipée d’un jardin a été mise à disposition par la commune, situé sur la place de la Mairie à proximité des aires de jeux pour enfants. Idéalement placée, l’édifice a subi des travaux de mise aux normes et d’accessibilité.

La fondation bardon a soutenu le projet dans la réalisation de ses aménagements intérieurs et son équipement.


Construction d’ un Centre Rural Socio-Culturel dans la Province d’Essaouira, MAROC, avec l’ association AFOULKI

OBJECTIFS :

-améliorer les conditions d’accès à l’éducation et à la prise en autonomie des bénéficiaires

- lutter contre l’analphabétisme et à favoriser l’émancipation socio-économique des femmes et des habitants des douars afin d’améliorer de manière significative et durable leurs conditions de vie.

- Mise en valeur des savoir-faire locaux dans le respect de l’environnement

Le Centre Rural Socio-culturel se trouve sur la route nationale reliant Essaouira à Agadir, à dix-sept kilomètres au sud d’Essaouira, sur la localité de Sidi Kaouki.

Le projet de Centre Rural Socio-culturel a vu le jour en 2010 après l’identification des besoins des femmes vivant dans les douars (équivalent de bidonvilles) situés aux environs d’Essaouira. Un grand nombre de ces femmes vivent seules, leurs maris travaillant souvent comme pêcheur dans les provinces sahariennes. Elles n’ont pas d’emploi et sont pour la plupart analphabètes.

Le centre proposera à la fois les bases de l’alphabétisation, de la formation et de la gestion pour la pérennisation de actions mises en place, et des activités génératrices de revenus permettant l’autonomisation des femmes.

Les activités mise en place valoriseront le savoir-faire local mais introduiront également de nouveaux produits et techniques.

 Enfin, le Centre aura vocation à devenir, à terme, un lieu de vie incontournable de la zone, un point central du développement des localités rurales de son périmètre et servira dans le même temps de centre névralgique aux projets portés par l’association Afoulki.

La construction du Centre Rural Socio-culturel débute en janvier 2014 et doit s’achever fin septembre 2014. L’ouverture du Centre Rural et le lancement des activités sont prévus pour janvier 2015.

Cependant, au cours des travaux, l’association Afoulki s’est retrouvée face à certaines difficultés. En effet, le Cahier des Prescriptions Spéciales (CPS) initial ne prévoyait pas le montant de la mise en place de l’électricité, la construction d’un château d’eau et les équipements y étant liés (pompes, équipements, etc.) ainsi que la construction du mur de fermeture (sur trois côtés).

La fondation BARDON a soutenu le projet dans son aboutissement et le démarrage de ses activités par la prise en charge de la construction du transformateur électrique et le raccordement du centre au réseaux, ainsi que la construction du mur d’enceinte permettant de sécuriser le centre.